Virginie D. 1_1
Virginie D. 2-1

Virginie Duchesne

Journaliste, L’Oeil

 

 

VIRGINIE, QUE SERAIT LE MONDE SANS L’ART ?

 

Froid. Le monde manquerait de créativité, d’imagination, il n’existerait pas…L’art est la preuve que l’humanité existe.

Ce qui me plait dans les œuvres d’art c’est le surplus d’humanité, ce qui pour moi permet de rendre l’oeuvre aussi précise, aussi jolie parfois…ainsi que le contexte dans lequel la personne s’est exténuée à créer, à réaliser un travail aussi méticuleux. Explorer la démarche de l’artiste, ce qu’il y a dans l’objet inerte, que ce soit une corde ou une lumière, voilà ce qui rend l’œuvre touchante. Le théâtre m’émeut d’emblée, c’est instinctif, un texte peut me saisir complètement…Je suis sortie de certaines représentations théâtrales en pleurant, alors que ce n’était pas forcément triste. Les performances de Marina Abramović m’ont aussi immédiatement touchée, je n’ai pas besoin de comprendre, c’est la personne qui m’émeut.